Les associations de spécialistes : militantisme et identités professionnelles (XXe et XXIe siècles)

vendredi 8 décembre 2017
 Laure PESKINE

Ce compte-rendu a été publié dans le n°4/2017 des Langues Modernes.


Compte-rendu de lecture rédigé par Francis Wallet du n°142-2014 de la revue Histoire de l’Éducation publié par ENS éditions coordonné par Clémence Cardon-Quint et Renaud d’Enfert.

La revue Histoire de l’Éducation présente dans ce numéro une série d’articles qui, disons le tout de suite, représentent un travail de documentation considérable. Le premier article, intitulé Militantisme et identité professionnelle enseignante : les associations de spécialistes en perspective , (par Clémence Cardon-Quint et Renaud d’Enfert, qui ont coordonné le numéro), sert d’introduction et c’est, me semble-t-il, celui qui intéressera le plus les lecteurs des Langues Modernes. Il reprend l’histoire de la création et de l’évolution des associations de spécialistes depuis le début du siècle qui voit se former une première génération d’associations, à la suite de la création de la Société des professeurs de langues vivantes de l’enseignement public (1903), qui deviendra quelques années plus tard l’APLV.

PDF - 1.1 Mo
Télécharger le compte rendu

Si vous désirez recevoir notre lettre d’information hebdomadaire envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

JPEG - 23.9 ko

Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE