Les Langues Modernes n°3/2019 : « De l’enseignement à l’apprentissage des langues : quelles stratégies ? »

Dossier coordonné par Michèle Valentin
mardi 10 septembre 2019
 Laure PESKINE

« La note de la Présidente » [Revue, et site en accès libre]
« Clin d’œil » de Benoît Cliquet [Revue, et site en accès libre]
« Éditorial » par Émilie Perrichon [Revue, et site en accès libre]

Introduction par Michèle Valentin

« Repenser l’organisation des tâches pour favoriser le développement des interactions orales entre pairs » par Pascale Manoïlov

Résumé :
Il s’agit ici d’interroger la nature et la fonction des tâches et des activités d’interaction orale entre pairs en classe de langue vivante. La tâche est ici envisagée dans sa dimension socio-interactionnelle et doit permettre aux apprenants de se concentrer davantage sur le processus de réalisation de celle-ci et leur développement langagier, que sur un produit fini ou un résultat. Les élèves ont pour cela été formés aux stratégies de réussite pour dépasser les problèmes de communication qui ne manquent pas d’apparaître dans les échanges entre pairs. Cette étude montre que les processus d’élaboration conjointe des discours-en-interaction sont pertinents pour promouvoir les apprentissages et le développement de la compétence d’interaction orale.
Mots clés  :
Interaction orale – compétence – apprentissage – approche par tâche – tâche iteractive
Abstract : The aim here is to question the nature and function of talk-in-interaction and task-based activities in modern foreign language classes. The task is considered in its socio-interactive dimension since it should allow learners to focus more on the process and their own language development than on a final product or outcome. To this end, students have been trained to use achievement strategies in order to overcome the communication problems that inevitably arise in peer-to-peer exchanges. This study shows that the processes of co-development of talk-in-interaction are relevant to promoting learning and the development of spoken interaction skills
Key-words : Spoken interaction - competence - learning outcomes – task-based approach – iteractive task.

« Construire des stratégies orientées vers les apprentissages » par Maria-Alice Médioni

« Écrire en anglais grâce à l’art » par Pascale Abdelkhirane

Résumé :
Grâce à l’étude de tableaux célèbres anglo-saxons, des collégiens des quatre niveaux ont travaillé ensemble l’écriture d’invention puis ont fait publier leurs histoires dans un livre d’art qu’ils ont conçu eux-mêmes, en partenariat avec une maison d’édition.
Mots clés  :
Collège - culture- art- écriture d’invention- publier un livre

Abstract : Secondary-school pupils, aged 11-14, worked together to study famous British and American paintings, got involved in creative writing and then published their stories in an art book they designed themselves with the help of a publishing house.
Key words : Middle school – culture – creative writing – publishing a book
.

PDF - 3.7 Mo
Annexe à l’article de Pascale Abdelkhiraneticle « Écrire en anglais grâce à l’art »

« L’enseignement de la grammaire dans les manuels d’anglais langue vivante au collège en France » par Margaret Bento

Résumé :
Les auteurs de manuels se réfèrent au Cadre européen commun de référence pour les langues et aux textes officiels pour choisir leurs contenus. A partir de l’analyse de sept manuels d’anglais pour la classe de 6e cette étude montre que les auteurs de manuels suivent un schéma qui devient classique pour la démarche d’enseignement de la grammaire. En effet, les auteurs proposent une grammaire explicite dans le cadre d’activités souvent contextualisées au service de tâches communicatives.
Mots clés  :
Mots clés : manuels d’anglais langue étrangère – enseignement de la grammaire - instructions officielles – CECRL – auteurs de manuels.
Abstract : The authors of textbooks refer to the Common European Framework of Reference for Languages and the official instructions to choose their contents. Based on the analysis of seven English textbooks for the 6th grade, this study shows that textbook authors follow a pattern which has almost become traditional to teach grammar. Indeed, the authors are in favour of an explicit approach to grammar in the context of activities that which often contribute to communicative tasks.
Key words : English as a foreign language textbooks - the teaching of grammar - official instructions - CEFR - authors of course books.

« Impact de l’approche grammaticale sur les apprentissages en anglais LVE en élémentaire » par Hélene Josse et Pascale Manoïlov

Résumé :
Nous interrogeons le lien entre apprentissage effectif et approche pédagogique à partir d’une recherche qui porte, entre autre, sur l’apprentissage d’un point de grammaire orale, l’opposition singulier/pluriel sur les noms en anglais. Cette expérimentation menée dans trois classes de CE1 (N=78) propose un éclairage sur la place et le format (implicite/explicite) que peut avoir la grammaire dans les cours de langue. Le protocole inclut un pré-test et un post-test pour mesurer les apprentissages. Il ressort de nos analyses que les trois groupes obtiennent des résultats très similaires. Nous avançons que l’approche implicite/explicite/inductif/déductif est moins importante que les dispositifs pédagogiques déployés pour soutenir les apprentissages.
Mots clés  :
Apprentissage – grammaire – dispositif pédagogique – singulier/pluriel – FFI (Form-Focused Instruction) – implicite/explicite – inductif/déductif

Abstract : We question the relationship between effective learning and certain pedagogical approaches. Our research examines, among other things, how students learn the singular/plural opposition of English nouns. The experiment, conducted in three classes in primary school (7-year-old students, N=78), provides insight into the place and format (implicit/explicit) that grammar instruction could take in language courses. Our protocol includes a pre-test and a post-test to access learning. Our analysis shows that the three groups obtain very similar results. We argue that the implicit/explicit/inductive/deductive approach is less important than the pedagogical tools and framework deployed to support learning.
Key words : Learning – grammar – pedagogical framework - singular/plural - FFI (Form-Focused Instruction) – Implicit/explicit – Inductive/deductive

« Anglais intensif : transfert des savoirs et développement lexical » par Nancy Gagné

Résumé :
Cette étude se penche sur le développement lexical de jeunes francophones (n = 47, âge moyen : 11) inscrits dans un programme d’anglais intensif au Québec (Canada). La production orale des participants a été évaluée à partir d’une narration basée sur une série d’images (Derwing, Rossiter, Munro, & Thomson, 2004) afin de déterminer dans quelle mesure le programme de formation par compétences basé sur une approche communicative permet le développement lexical. Les résultats montrent que les élèvent améliorent leur diversité lexicale, qu’ils utilisent plus de mots anglais, mais que la densité et la sophistication n’augmentent pas de manière significative entre le début et la fin du programme.
Mots clés  : Acquisition d’une langue seconde - anglais intensif - contexte d’apprentissage formel - développement lexical

Abstract : The study investigated the lexical development of French-speaking Grade 6 learners (n = 47 mean age : 11) enrolled in a 10-month intensive English program in Quebec, Canada. Measured at the beginning (Time 1) and after a 9-month study period (Time 2), oral production was assessed by means of a picture-cue narrative task (Derwing, Rossiter, Munro, & Thomson, 2004) to determine to what extent intensive English, based on a communicative approach in a competency-based program promotes lexical development. Findings revealed improvement between T1 and T2 in terms of number of English words, lexical diversity, but no significant improvement was found in terms of lexical sophistication and density.
Key words : Second language acquisition - intensive English - formal settings - lexical development

« Enseigner l’allemand en région frontalière : l’interculturel transfrontalier à l’épreuve » par Julia Putsche

Résumé :

Mots clés  :

Abstract : Key words :
Hors-thème

« Les prépositions anglaises : des « petites bestioles retorses » par Élisabeth Crosnier et Nicole Décuré

Résumé :
Les prépositions anglaises sont des tricky little beasts (Simpson, 2014), mal connues, mal utilisées et un peu négligées en classe En tant qu’enseignantes, nous confirmons qu’elles constituent la forme d’erreur la plus fréquente et présentent un véritable défi pour les apprenant.e.s francophones à l’université. Afin de vérifier ce fait et son degré de gravité, nous avons soumis à 200 étudiant.e.s un exercice en ligne contenant les prépositions anglaises sources de problèmes comme at, in et on. Presque la moitié des répondant.e.s commet plus de 50 % d’erreurs. Notre travail vise à repérer la nature et les raisons de ces erreurs, la pratique du calque et les connaissances mal digérées afin d’attirer l’attention sur cette question. Nous souhaitons aider les enseignant.e.s à orienter leurs pratiques pédagogiques en proposant quelques pistes de remédiation afin que leurs apprenant.e.s puissent utiliser les prépositions à bon escient.
Mots clés  :
prépositions anglaises, erreurs, calques, pratiques pédagogiques, remédiation.
Abstract : English prepositions are « tricky little beasts » (Simpson, 2014), poorly known, misused, and somewhat neglected in the classroom. As teachers, we confirm that they generate the most frequent errors and present a real challenge for francophone learners at university. In order to verify this fact and its degree of seriousness, we submitted to 200 students an online exercise containing the English prepositions that cause most problems such as at, in and on. Almost half of the respondents made more than 50% errors. Our work aims to identify the reasons for these errors and their nature (word-for-word translations, badly acquired knowledge) in order to draw attention to this issue. We wish to help teachers with their pedagogical practices by suggesting some remedial approaches so that their learners can use prepositions more accurately.
Key words : English prepositions, errors, word-for-word translation, pedagogical practices, remediation

PDF - 3.3 Mo
Annexe à l’article de Élisabeth Crosnier et Nicole Décuré « Les prépositions anglaises » par Élisabeth Crosnier et Nicole Décuré

Livres reçus par Ulrich Hermann

Pour commander ce numéro