À l’Institut Goethe à Paris : Rencontre - Divan historique « Histoire(s) coloniale(s) allemande(s) », lundi 7 octobre 2019

mardi 1er octobre 2019

Le génocide en Namibie et l’historiographie de la RDA et la RFA

Christiane Bürger a étudié l’histoire médiévale et l’histoire moderne, la philosophie et l’histoire de l’art à Heidelberg et à Vienne. Pour sa thèse « Histoire(s) coloniale(s) allemande(s). Le génocide en Namibie et l’historiographie de la RDA et de la RFA », elle a reçu le prix de doctorat de la Studienstiftung des deutschen Volkes. Depuis novembre 2017, elle est commissaire et assistante de recherche à la fondation Stiftung Flucht, Vertreibung, Versöhnung à Berlin.

Avec Christiane Bürger (Stiftung Flucht, Vertreibung, Versöhnung), Jean-Louis Georget (Sorbonne Nouvelle), Corine Defrance (Paris-CNRS/Sirice) et Ulrich Pfeil (Université de Lorraine/Cegil)

« Une excellente analyse, qui est d’une grande actualité, notamment en raison de la manière contradictoire dont la République fédérale d’Allemagne a traité les crimes coloniaux hérités du passé jusqu’à nos jours. » Patrick Helber, iz3w (Centre d’information sur le tiers monde)

Le génocide contre les Héréros et les Namas en Namibie, perpétré entre 1904 et 1908, est depuis la césure dans la politique mémorielle en 2004 l’un des thèmes historico-politiques majeurs de la République fédérale d’Allemagne.


Sur le site de l’Institut Goethe

Si vous désirez recevoir notre lettre d’information hebdomadaire envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

Publicités

JPEG - 4.6 ko

Découvrez nos nouveaux séjours !

JPEG - 23.9 ko

Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE