Réponse du Ministère de la Justice à la lettre de l’APLV à propos de la réduction du nombre de langues proposées au concours d’entrée à l’École Nationale de la Magistrature

samedi 24 janvier 2009
 Sylvestre VANUXEM

Le 10 novembre 2008 l’APLV adressait un courrier à la Garde des Sceaux pour marquer son opposition à la réforme du concours externe d’entrée à l’École Nationale de la Magistrature, qui prévoit une réduction du nombre de langues proposées à l’épreuve obligatoire.

PDF - 75.2 ko
Courrier de Sylvestre Vanuxem à la Garde des Sceaux

Ci-dessous le courrier que le Ministère de la Justice a adressée au président de l’APLV en réponse à sa lettre.

PDF - 221.7 ko
Réponse de la Garde Sceaux

Outre le fait que cette réponse ne remet pas en question le principe de l’anglais obligatoire au concours d’entrée à l’École Nationale de la Magistrature et qu’il confirme l’aspect facultatif de l’apprentissage d’autres langues, on notera la curieuse formulation « ... et qu’en toute hypothèse, la compréhension de plusieurs langues étrangères devrait à l’avenir constituer un atout pour les futurs magistrats. »

Sylvestre VANUXEM
Président de l’APLV

Lire sur ce site : La tentation du tout-anglais : les associations unies contre la réforme de l’École de la Magistrature.


Navigation