L’APLV sur le terrain !


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 2 février 2010

Réformes des métiers de l’enseignement : la position de l’APLV

L’APLV condamne une réforme qui fait l’économie d’une réflexion fondamentale, à la base de toute formation des maîtres de qualité : quelle doit être, tout au long du cursus universitaire –et pas seulement en Master- l’articulation entre les savoirs à enseigner et les savoirs pour enseigner ?

mardi 2 février 2010

Pétition : 100 000 voix pour la formation des enseignants ! La formation des enseignants : un investissement pour l’avenir !

L’APLV appelle ses adhérents à signer la pétition mise en ligne à l’initiative de la Coordination Nationale Formation Des Enseignants.

vendredi 15 janvier 2010

Courrier de l’APLV sur l’enseignement en primaire adressé aux syndicats et associations de parents d’élèves

Constat que la généralisation de l’enseignement d’une langue vivante à partir du CE1 n’a pas été accompagnée d’une formation des personnels suffisante avec, comme conséquence, une offre de formation très inégale en LV d’une école à l’autre.

lundi 4 janvier 2010

Courrier de l’APLV à Luc Chatel sur la réforme du lycée

Suite à son Assemblée Générale du 28 novembre 2009 l’APLV a adressé un courrier à Luc Chatel pour lui donner son point de vue sur la réforme du lycée et demander un entretien.

vendredi 23 octobre 2009
 Laure PESKINE

Les réactions de l’APLV sur la place des langues vivantes dans le projet de réforme du Ministère de l’Éducation Nationale

Le président de la République a présenté les enjeux et les objectifs de la réforme du lycée mardi 13 octobre 2009.

jeudi 22 octobre 2009
 Laure PESKINE

Enquête de l’APLV sur la validation A2 au DNB session 2009 - questionnaire et forum

Questionnaire en ligne à remplir pour le 30 novembre.

mercredi 1er juillet 2009

Appel à Luc Chatel : « Réforme de la formation des maîtres : il est encore temps de préserver l’avenir »

L’APLV est co-signataire de l’appel au ministre de l’éducation Luc Chatel demandant notamment la suspension immédiate de la publication des décrets réformant le recrutement des enseignants et dénonçant la suppression des 14 000 postes de stagiaires de l’enseignement public.

mardi 23 juin 2009

Commentaire de texte de membres de l’APLV sur le rapport de Richard Descoings, « Préconisations sur la réforme du lycée » (2 juin 2009)

Pour les signataires, le rapport Descoings, critiqué de tous côtés, comporte des aspects très positifs en ce qui concerne l’enseignement des langues vivantes, parce qu’il pointe des problèmes structurels que l’APLV signale depuis longtemps.

samedi 13 juin 2009
 Christian PUREN

Courrier de l’APLV à X. Darcos et V. Pécresse sur la réforme de la formation et du recrutement des enseignants

Le texte de ce courrier a été approuvé par le bureau de l’APLV réuni le 6 juin 2009.

samedi 16 mai 2009
 Laure PESKINE

Synthèse de l’enquête de l’APLV sur les Voyages Scolaires Éducatifs à l’Étranger dans les établissements du primaire et du secondaire

Alertée par les remarques de nombreux professeurs de langues vivantes qui se plaignent des difficultés qu’ils rencontrent pour organiser des Voyages Scolaires Éducatifs à l’Étranger (VSEE), l’APLV a organisé ces dernières semaines une enquête sous forme de questionnaire. Présentation de l’analyse des réponses. Conclusions de l’Association sous forme d’un certain nombre de demandes concrètes adressées au MEN. Cette synthèse est accompagnée d’un forum sur lequel l’APLV invite tous les lecteurs de son site, adhérents ou non, à réagir et interagir.

samedi 11 avril 2009
 Christian PUREN

L’APLV signe le communiqué commun du 31 mars 2009 : « Formation des enseignants, le temps presse ! »

Texte du communiqué du 31 mars 2009 co-signé à ce jour par une soixantaine de syndicats, fédérations, coordinations et associations.

mardi 17 février 2009
 Christian PUREN

« Des débuts difficiles pour les stages d’anglais au lycée », un article sur lefigaro.fr (13 février 2009), avec des références aux déclarations de Sylvestre Vanuxem, Président de l’APLV

Extraits de l’article, dont les déclarations reprises de l’interview de Sylvestre Vanuxem, Président de l’APLV, suivis de ses commentaires à la lecture de l’article.

dimanche 8 février 2009
 Christian PUREN

Courriers en date du 2 février 2009 à M. Xavier Darcos et à Mme Valérie Pécresse, cosignés par dix associations d’enseignants et de chercheurs en langues : l’ACEDLE, l’ADEAF, l’AFR, l’AGES, l’ALAES, l’ALOES, l’APLIUT, l’APLV, la FELCO et la FNAI

Copie des deux courriers à M. Xavier Darcos, Ministre de l’Education Nationale, et Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, au sujet des épreuves disciplinaires du nouveau CAPES externe des langues vivantes, et de la formation des enseignants de langues.

samedi 24 janvier 2009
 Sylvestre VANUXEM

Réponse du Ministère de la Justice à la lettre de l’APLV à propos de la réduction du nombre de langues proposées au concours d’entrée à l’École Nationale de la Magistrature

Le 10 novembre 2008 l’APLV adressait un courrier à la Garde des Sceaux pour marquer son opposition à la réforme du concours externe d’entrée à l’Ecole Nationale de la Magistrature qui prévoit une réduction du nombre de langues proposées à l’épreuve obligatoire.

mercredi 21 janvier 2009
 Sylvestre VANUXEM

Communiqué de l’APLV à propos des Masters de formation des professeurs de l’enseignement secondaire

L’APLV s’associe sans réserve à l’appel des universités demandant le report de la date de remise de ces maquettes, actuellement fixée au 15 février 2009. Texte de son communiqué.

samedi 20 décembre 2008

Il faudrait, par souci de justice sociale, supprimer les langues vivantes des concours : réponse du Président de l’APLV, Sylvestre VANUXEM, à ces propos de Patrick Weil dans Le Monde du 17 décembre 2008

Patrick Weil, directeur de recherche au CNRS, considère dans cet interview qu’ « on pourrait également modifier voire supprimer les épreuves des concours les plus discriminantes comme la culture générale et, surtout, les langues vivantes : la culture générale parce qu’elle fait appel à des notions que l’on apprend dans les milieux favorisés et les langues vivantes parce qu’il n’y a pas meilleur apprentissage que les séjours à l’étranger, qui ne sont pas accessibles aux milieux populaires. Il faut, bien sûr, maîtriser les langues mais il faut les apprendre au cours de sa formation, et non être sélectionné sur cette base. » Réaction et réponse du Président de l’APLV.