À la Maison de la poésie à Paris : lecture « Est-ce que tu m’aimes encore ? Correspondance Tsvétaïeva / Rilke », lundi 13 janvier 2020

mardi 7 janvier 2020

« Je t’aime et je veux coucher avec toi, cette concision n’est pas permise à l’amitié. Mais je le dis d’une autre voix, presque dans le sommeil, profondément dans le sommeil. Je sonne tout autre chose que la passion. Si tu me prenais contre toi, tu prendrais contre toi – les plus déserts lieux. » (Marina Tsvétaïeva à Rainer Maria Rilke)

Marina Tsvétaïeva, de France où elle vit exilée, entre en contact épistolaire avec Rilke en mai 1926. À sa lettre, brûlante de dévotion envers celui qui est pour elle l’incarnation même de la poésie, Rilke répond profondément touché. S’ensuit une correspondance passionnée de part et d’autre, une histoire d’amour et de mots. Entre ces deux poètes que séparent l’âge, la langue maternelle et le style, l’échange est admirable d’entente, de profondeur et de franchise.


Sur le site de la Maison de la poésie

Si vous désirez recevoir notre lettre d’information hebdomadaire envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

Publicités

JPEG - 4.6 ko

Découvrez nos nouveaux séjours !

JPEG - 23.9 ko

Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE