Les Langues Modernes n° 3/2020 : L’enseignement de la prononciation en classe de langue : démarches et outils – 1. Plurisensorialité et multimodalité

Dossier coordonné par Laura Abou Haidar
dimanche 31 janvier 2021
 Laure PESKINE

Note de la Présidente par Françoise Du
« Clin d’œil » de Benoît Cliquet
« Éditorial » par Émilie Perrichon et Laure Peskine

Introduction par Laura Abou Haidar

Entrer dans la langue sans transcription : conception de jeux audiovisuels sur la mémoire des voix, par Régine Llorca

Résumé : L’article montre la pertinence de travailler sur la mémoire du vocal plutôt que sur la transcription phonétique latine qui provoque un conditionnement de l’écoute. On suggère une phase d’observation sur des vidéos pour que l’apprenant entraîne les procédés déductifs d’acquisition par l’oreille et construise sa prononciation sur les voix des natifs ; des exemples de jeux sont donnés sur la construction musicale de la parole et la relation voix/mouvement.

Mots clés  : Mémoire, voix, jeux audiovisuels, musique, observation, déductions, prononciation.

Abstract  : The paper explains that the first approach to French should explore voices memory rather than latin phonetic transcribing which leads to listening conditioning. Games on videos are suggested so that learner can develop the self-deductive process from native voices memory ; speech features are involved such as voice melodic pattern and body movement.

Key-words  : memory, voices, audiovisual games, music, observation, deductions, pronunciation

Écouter, prononcer, s’écouter : les dispositifs nomades au service de l’oralité, par Caroline Venaille

Résumé : Dans nos pratiques pédagogiques, il est habituel de travailler individuellement l’écrit. Il n’en est pas de même pour l’oral, qui reste encore trop souvent diffusé ou réparti collectivement sous contrôle de l’enseignant. Et si les outils numériques nomades venaient au service de l’oralité en classe de langue ? Les lecteurs, caméras et dictaphones à portée de main permettent d’écouter, de s’écouter ou d’écouter en différé d’autres personnes du groupe ou d’autres groupes. Cet article présentera quatre démarches d’enseignement-apprentissage mises en place auprès de groupes de français langue étrangère afin de favoriser un travail sur la prononciation, notamment dans des classes de 25 à 35 personnes.

Mots clés  : outils nomades, oralité, prononciation, écoute

Abstract  : In our pedagogical practices in the classroom, we usually work writing skills individually. The same is not true for oral skills, which is still too often displayed or distributed collectively under the teacher’s guidance. Could digital mobile technologies improve oral training in language classroom ? Digital readers, cameras or dictation devices at the student’s fingertips allow recording and listening to oneself, replay other students or other groups.
This article explains four teaching-learning approaches implemented in groups of French as a Foreign Language to encourage work in pronunciation, particularly in classes of 25 to 35 students.

Key-words  : digital mobile technology, orality, prononciation, listening

PDF - 108.7 ko
Annexe de l’article de C. Venaille

Communication non verbale de l’enseignant de FLE : faciliter la prononciation, par Charlène Chaupré Berki

Résumé :
En didactique du FLE, les gestes pédagogiques s’avèrent d’une importance capitale pour l’enseignement-apprentissage de la phonétique. Ils constituent de véritables outils pour aider les apprenants à maitriser la prononciation et la communication non verbale joue un rôle de premier ordre, permettant de matérialiser les sons à produire et de marquer les mémoires visuelle et auditive, par les gestes d’information phonologique et phonétique accompagnant la prononciation des phonèmes. Cet article présente les gestes pédagogiques accompagnant la production des phonèmes vocaliques en FLE niveau débutant.

Mots clés  : FLE, didactique, enseignement, communication non verbale, gestes pédagogiques, phonétique, prononciation, langues.

Abstract  : In FLE didactics, pedagogical gestures are of paramount importance for the teaching-learning of phonetics. They are real tools to help learners master pronunciation and non-verbal communication plays a major role, allowing the sounds to be produced to be materialised and the visual and auditory memories to be marked, through the phonological and phonetic information gestures accompanying the pronunciation of phonemes. This article presents the pedagogical gestures accompanying the production of vowel phonemes in FLE at the beginner level.

Key-words  : FLE, didactics, teaching, non-verbal communication, pedagogical gestures, phonetics, pronunciation, languages.

La parole visuelle et l’apprentissage phonologique de l’anglais L2, par Heather Dyche

Résumé : La recherche sur « la parole visuelle » a beaucoup contribué à faire progresser nos connaissances sur la perception langagière. La parole visuelle s’est montrée bénéfique pour prononciation et les connaissances phonologiques des apprenants adultes de l’anglais L2. Peu d’études existent sur la parole visuelle et les jeunes apprenants des L2. Cet article décrit une étude sur l’impact de la parole visuelle sur une tâche d’apprentissage lexicale chez les enfants âgés de 6 et 8 ans. Dans cette étude, la parole visuelle a été présentée via des séquences vidéo présentant la moitié d’un visage articulant les mots cibles. Il est apparu que les protocoles d’expérience conçus pour une utilisation en laboratoire avec des participants isolés ne se sont pas bien adaptés à l’environnement collectif de la classe de langue. Les enfants ont été perturbés par l’exposition à la moitié d’un visage « parlant », l’autre moitié étant masquée.

Mots clés  : parole visuelle, apprentissage phonologique, apprentissage lexical, prononciation de l’anglais L2, jeunes apprenants.

Abstract  : Visual Speech research has so far contributed a great deal to our understanding of speech perception and visual speech has proven to be useful for improving pronunciation and phonological knowledge of adult L2 English learners. Few studies have been done with young learners. This article describes an attempt to study the impact of visual speech clues in the form of video footage of the lower half of the speaking face during a lexical learning task with 6- and 8-year-old learners in an L2 classroom context. The author found that experimental protocols used in laboratory setting with individual learners did not adapt well to the collective classroom environment. The children seemed to find the speaking half-face disconcerting.

Key-words  : Visual Speech, phonological learning, lexical learning, L2 English pronunciation, Young Learners.

La marche et le tracé pour entendre et prononcer une langue étrangère, par Marie Potapushkina-Delfosse

Résumé : Cet article présente la conception, le déroulement et l’analyse d’une recherche-action menée auprès d’un groupe d’élèves âgés de 7 à 8 ans (classe de CE1) afin de les initier à plusieurs aspects phonologiques de l’anglais, en mettant l’accent sur la perception corporelle de la musicalité de la langue avec le recours aux procédés d’écoute-marche et d’écoute-tracé.

Mots clés  : phonologie incorporée, approche sensorielle, geste, pédagogie énactive.

Abstract  : This article presents the design, conduct and analysis of an action-research study carried out with a group of 7-8 year old pupils in order to introduce them to several phonological aspects of English. The experience was focused on the bodily perception of the language with the use of listening-walking and listening-drawing processes that allow to percieve its musicality.

Key-words  : embodied phonology, sensorial approach, gesture, enactive pedagogy

Une démarche globale au service de la compétence phonologique en anglais, par Frank Bardol

Résumé : Cet article propose une démarche multisensorielle et réflexive pour construire la compétence phonologique chez des apprenants en classe d’anglais langue étrangère. Nous définissons les attributs de la compétence phonologique, nous passons en revue les variables liées à son apprentissage et sélectionnons les démarches et les outils de diverses méthodologies afin de prendre en compte la complexité du système phonologique anglais.

Mots clés  : approche multisensorielle, approche par les tâches, communication, compétence , phonologie, prise de conscience phonologique, réflexivité, socio-constructivisme.

Abstract  : This article suggests a multisensory and reflexive approach to build learners’ phonological competence in an English as a Foreign Language class. We define the attributes of the phonological competence, we deal with the variables linked to its acquisition and select teaching process and tools from various methodologies to take into account the complex English phonological system.

Key-words  : communication, competence, multisensory approach, phonological awareness, phonology, reflexivity, social constructivism, task-based approach.

Prosodie, intelligibilité et compréhensibilité : l’évaluation de la prononciation lors d’un stage court, par Daniel Frost

Résumé : Cet article décrit les résultats d’une étude préliminaire, qui constitue une preuve de concept dans le cadre du projet PIC (prosodie, intelligibilité et compréhensibilité). Nous mesurons ici la performance d’un petit groupe d’apprenants au début et à la fin d’un cours d’anglais académique oral, dont huit heures sont consacrées à la prononciation, particulièrement à la prosodie. Les apprenants ont été enregistrés en début et en fin de formation ; par le biais d’un questionnaire en ligne, des anglophones natifs experts ont évalué les enregistrements sur les critères de compréhensibilité et de qualité de la production de la prosodie. Nous espérons ainsi mieux cibler les composantes de la parole qui sont responsables de problèmes d’intelligibilité et de compréhensibilité. Dans un premier temps, nous présenterons le contexte de cette étude, ensuite nous aborderons quelques notions qui sous-tendent le projet, et enfin, nous procéderons à une description détaillée de l’expérience, ainsi qu’à la présentation et à la discussion des résultats.

Mots clés  : anglais académique ; annotation ; compréhensibilité ; évaluation ; intelligibilité ; prononciation ; prosodie.

Abstract  : This article describes a preliminary proof of concept study as part of the PIC project (Prosody, Intelligibility, Comprehensibility). We measure the oral production of a small group of learners in an oral academic English class, eight hours of which are given to pronunciation training, particularly to prosody. They were recorded at the beginning and the end of the course, and using an online questionnaire, expert native speakers assessed samples of their discourse for comprehensibility, and also for the quality of their prosody. In this way, we hope to better target the parts of speech which most contribute to problems of intelligibility and comprehensibility. Firstly, we present the context of the study, then we explore some of the notions which underpin the project, and finally we will present the study in detail, as well as the results.

PDF - 141.6 ko
Annexe de l’article de D. Frost

Key-words  : English for academic purposes ; annotation ; comprehensibility ; assessment ; intelligibility ; pronunciation ; prosody.

Hors thème

Le CECRL : quelles influences sur les pratiques enseignantes ? par Michèle Valentin

Cet article est adossé à la présentation qui a eu lieu le 17 novembre 2018 dans le cadre d’une journée d’étude de l’APLV.

PDF - 114.3 ko
Questionnaire en annexe à l’article de Michèle Valentin « Le CECRL : quelles influences sur les pratiques enseignantes ? »

Vie de l’association :
In memoriam François Monnanteuil, par Syvestre Vanuxem


Pour s’abonner aux Langues Modernes

Pour commander ce numéro